Anna Karenine, de Joe Wright

3Dans l’idée, ce film, j’étais plutôt contre. Voir le chef d’oeuvre de Léon Tolstoi porté à l’écran ne m’intéressait guère, les mots avaient suffisamment bercés ma prime jeunesse pour ne pas avoir envie de les voir transformés en images, risquant ainsi, dans sa transposition, de me décevoir  Pourtant, après la séance, j’étais époustouflée, me répétant durant le trajet dans le métro qui me ramenait chez moi, que je tenais enfin mon coup de coeur 2012. Oui, rien que ça.

Il parait que plusieurs réalisateurs s’y sont déjà frottés, à cette oeuvre majeure, et s’y sont piqué. Joe Wright a recrée l’histoire comme une véritable féerie, comme si nous étions au théâtre avec des décors glissants, et des personnages romanesques comme je les avais rêvé. Anna Karenine vivait très heureuse dans la bonne société de Saint Pétersbourg, mariée à un illustre haut fonctionnaire, et mère d’un adorable enfant. Une femme tout ce qu’il y avait de plus honnête, de plus altière, et de plus noble. Malheureusement, c’était sans compter l’arrivée dans sa vie d’un jeune et blond officier, l’officier Vronski, qui réveillera ses sens, et la fera doucement basculer dans la folie. Voici une histoire d’amour brûlante, virevoltante et portée par des décors absolument fabuleux.

Tous les acteurs m’ont transportée, même Keira Knightley que je ne supporte pas habituellement à cause d’un visage trop prédisposé à l’hystérie, m’a donné à voir une Anna Karenine belle, passionnée, brillante et ardente. Jude Law, sobre, et sublime dans son rôle d’homme trahi, s’écarte définitivement de ses rôles sexy. On peut être déstabilisés par la réalisation. Même si dès le début, je me suis laissée entraîner par des scènes virevoltantes, j’avais très peur de me perdre. Pourtant, il n’en fut rien, je savourais cette élégante valse, ce vertigineux portrait d’une femme d’époque au long d’une mise en scène réellement virtuose.  Originale, brillante et réussi, cette expérimentation entre théâtre et film insuffle une énergie romanesque incroyable à l’histoire. Vous l’aurez compris, Anna Karenine dans sa réalisation inattendue et

aérienne, m’a totalement conquise.
Keira Knightley est une héroïne

récurrente des films de Joe Wright ( Reviens moi, Orgueil et préjugés) et pour une fois, félicitation pour ce choix.

Publicités

16 réflexions sur “Anna Karenine, de Joe Wright

  1. céline dit :

    J ai eu du mal à entrer dans ce film!J ai même failli partir en voyant de quelle manière il était réalisé!J ai malgré tout tenu bon et au final j ai aimé!Pas au point de dire que c est un coup de coeur mais c est une belle version du roman de Tolstoi 🙂

    • auroreinparis dit :

      Oui je comprends, j’ai eu la même réaction et me suis demandée si j’allais vraiment adhérer à ce parti pris de réalisation, mais comme toi, la réponse est oui. Avec vrai coup de coeur pr ma part ^^

  2. petiiteconne dit :

    C’est généralement le genre de films que j’aime beaucoup. Mais j’ai vu dans Première ou dans Studio, je sais plus, que c’était un film en top. Très beau mais qui sonne creux au final… Il passe pas dans ma ville et je n’ai pas l’occaz d’aller sur Lyon donc je pense que je vais passer à travers…. de toute manière, pas le temps d’alimenter mon blog en ce moment donc j’aurais même pas eu l’occasion de donner mon avis :/

    • auroreinparis dit :

      Oui j’ai vu pour ton blog, et tes articles me manquent d’ailleurs !!
      Je ne suis pas d’accord, c’est l’histoire de Tolstoi, juste revêtu de superbes décors, et dotée d’une réalisation originale et somptueuse. C’est comme au théâtre, donc parfois un peu surjoué, et manquant de naturel. Ca fait parti du jeu !

  3. Livy dit :

    J’ai très envie de voir ce film et ce que tu en dis ne peut qu’en renforcer cette envie. Plutôt mitigée sur Joe Wright (je n’ai pas du tout aimé « Atonement » à l’inverse de « Pride & Prejudice »), j’en attends beaucoup ici, en espérant voir apparaître Tolstoï à chaque instant.

    • auroreinparis dit :

      Je ne sais même plus si j’avais vu orgueil et préjugés, je crois que oui … Enfin, ça ne m’a pas marqué. Alors que celui-là …. Mais il faut aimer le romanesque et le théâtral ! ( ❤ Tolstoi !)

  4. Zofia dit :

    Je trouve que ce genre de rôles va très bien à Keira Knightley et j’avoue que j’aimerais bien le voir mais je ne sais pas s’il va passer près de chez moi

  5. CLM dit :

    Je l’ai vu aussi et au début, le parti pris de la réalisation m’a surprise. Et puis, je me suis laissée entraîner par cette originalité et j’ai été charmée par cette adaptation (d’autant plus que j’aime beaucoup Aaron Taylor-Johnson et Raphaël Personnaz que j’avais vu récemment dans « Trois mondes »).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s