Ted – Seth MacFarlane

John Bennett  (Marc Wahlberg) est un gosse que personne n’aime, très solitaire il n’a absolument aucun ami. Mais à Noel ses adorables parents lui ont fait un merveilleux cadeau : un ours en peluche à la trogne adorable. De là, le gosse ne va pus quitter son ours nommé Ted, mais malgré l’aigu  » Je t’aime » qu’il beugle lorsqu’on lui appuie sur le ventre, il lui manque tout de même encore la parole à ce gentil tas de coton. Alors un jour, John émet un voeu qu’il verra exaucé. Le voila doté d’un ours en peluche aussi vivant et bavard que lui et qui deviendra son meilleur pote. Et cette entrée en matière , avec toute la nostalgie de l’enfance mêlée à un ton potache, est totalement réussie.

Mais un ours en peluche vivant qui squatte, et vit avec vous et la femme de votre vie, en fumant des bangs dans votre canapé et invitant des prostituées pour le moins malpropres quand vous avez le dos tourné, c’est le gage de faire entrer de l’eau dans le gaz au sein du couple. Autour de la comédie romantique, et des questions sur l’amitié, cette jolie fantaisie souvent trash réussit l’exploit de réconcilier le côté fleur bleue aux dialogues corsés, et aux situations potaches. Le tour bourré de références aux années 80.

Je tiens tout de même à souligner que je n’ai pas aimé la fin, qui à mon sens n’est pas celle qui aurait dû être écrite. Ensuite, pour contrebalancer le côté pipi-caca parfois vulgos, il y a un tout petit peu trop de romantisme à l’eau de rose qui me donnait plus envie de vomir que certaines scènes pourtant franchement dégueulasses.

L’ensemble est tout de même drôle. La réussite du film repose sur cet humour corrosif tempéré par une fantaisie presque enfantine, et la joliesse de ce petit ours en peluche. Même s’il s’agit d’un branleur fini, ils charme le public avec ses petites moues si mignonnes ! Je suis moi même totalement charmée par Ted ! C’est régressif,  sarcastique  et porté par un scénario ultra malin et sans faute majeure. Seth MacFarlane signe une comédie effrontée et adroite.

Alors même que la bande annonce ne m’avait pas du tout donné envie de le voir, je ne regrette pas d’y être allé car j’y ai passé un excellent moment de rire.

Publicités

13 réflexions sur “Ted – Seth MacFarlane

    • auroreinparis dit :

      C’est tout le contraire, sur papier et bande annonce ça sentait, pour moi le navet. Et finalement sur l’écran j’ai bien aimé. Sauf ce romantisme exagéré qui m’a un peu gaché le film, ainsi que les moments trop pipi-caca …!

    • auroreinparis dit :

      Nan et si un ami ne m’avait pas dit avoir VRAIMENT envie de le voir, je n’y allais pas. J’ai tout de même passé, globalement, un bon moment. Mais on peut aisément s’en passer !

  1. petiiteconne dit :

    J’avais vraiment envie de le voir car la bande annonce m’a plu, à moi. Mais mon dieu…quelle déception! Je crois que j’ai beaucoup moins aimé que toi. J’ai trouvé que c’était constamment au ras des paquerettes, je m’attendais à un humour plus corrosif mais ce que j’ai vu à l’écran ne m’a pas fait grand chose… D’ailleurs, dans ma critique je n’ai pas parlé du côté cucul de l’histoire d’amour ce qui était également dur à supporter! ^^

    Je rejoins une de tes lectrices au sujet de la voix de Joey Starr : c’est un massacre. Je crois que j’aurais beaucoup plus apprécié le film si je l’avais vu en VO ne serait que pour certaines blagues qui tombaient franchement à plat.

    • auroreinparis dit :

      Ah et je répondrai le même chose qu’à cette blogueuse, à mon avis on a pas vu le même film. Si certaines blagues me paraissent déjà limite en anglais, j’ose mm pas imaginer en Francais ac la voix de Joey Starr !

    • céline dit :

      Ah çà me rassure 🙂 Je lis plein de critiques dithyrambiques et j avais l impression d être une mauvaise cinéphile d un coup lol!Mais c est certain que Joey Starr n aide pas du tout 🙂

      • auroreinparis dit :

        Il n’y a pas de mauvaises cinéphiles, tu as encore le droit d’avoir tes goûts ! Et je suis nuancée aussi tu sais ! ( la fin nulle, l’humour trop ras des pâquerettes et le romantisme trop cliché, y’a des choses qui ne vont pas !)

  2. cataract eye drops dit :

    Vous l’aurez compris, Seth MacFarlane reprend à travers cette production ce qui a fait le succès des Griffin, qui a récemment fait l’objet d’une campagne de pub osée . Au menu, de l’original, du décalé et beaucoup de blagues plus ou moins lourdes mais assumées. Mark Wahlberg et Mila Kunis auront fort à faire pour apprendre à vivre avec cet ours, véritable anti-héros des temps modernes. Le réalisateur, qui prête sa voix à Ted, tentera de rendre séduisante cette peluche qui parle sans-arrêt de sexe et d’alcool. En somme, un personnage attachant mais facilement méprisable, n’est-ce pas ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s