Au cinéma …

Au ciné cette semaine !

  • Date limite ( de péremption? ) par le réalisateur du cultissime Hangover ( Very bad trip) : Todd Philipps

Due Date , un film qui semble prometteur au premier abord, grâce à un duo complémentaire et singulier. Mon premier, c’est Robert Downey, dans le rôle de Peter Higman, un futur Papa au look de bellâtre costumé à la Wall Street, et qui nous ébloui de son éclatant charme dévastateur. Mon second, c’est le seul rescapé du casting fou de « Hangover », le barbu et déjanté Zach Galifinakis, qui nous campe ici un  acteur gay doté d’un charmant pet au casque, à l’identité douteuse, qui transbahute dans ses bagages un chien branleur et les cendres de son père.

J’avais vraiment hâte de le voir, après avoir revu The Hangover cette semaine, je mourais d’envie de rire à nouveau des gags maitrisés de Todd Philipps. Mais j’ai été vaguement déçue … Certes, je me suis délectée de la belle gueule de Robert Downey, mais je n’ai pas retrouvé ce grain de folie furieuse qui avait fait de son film précédent une cure de rire. Les dialogues sont drôles et les deux personnages attachants car extrêmement bien campés par deux maestros. En revanche le scénario est un rien balourd. Pourtant, il y a les ingrédients du premier : un homme doit rejoindre sa femme, que ce soit pour se marier ou arriver à temps pour la naissance de son gosse,L’enjeu est un peu le même , une course contre la montre  pour vivre le plus beau moment de sa vie, contré par des empêcheurs de tourner en rond, mais les ficelles dans cet opus là ne sont pas tirées de manière aussi efficaces. Ce n’est pas frais, c’est franchouillard et conventionnel !

C’était prometteur … Mais la route est aussi longue pour Peter Highman que pour le spectateur … 3000 km, et 1H30 plus tard, je n’ai pas vraiment ris et en suis sortie très déçue.

Ps: Point positif , la BO est ÉNORME, comme pour Hangover, la musique soutient le film !

  • Les minions m’ont faite craquer ! Moi, Moche et Méchant


Dimanche dernier, et comme tous les jours depuis plus d’une semaine, il pleuvait à grosses gouttes , le ciel nous chialait dessus comme une âme en peine, et j’ai décidé d’aller me faire sourire avec une jolie comédie animée. Je ne m’attendais à rien, même si j’en avais entendu de très bonnes critiques. Je n’avais pas lu le synopsis, et je suis sortie de la salle … Ravie !

Gru cherche à devenir le méchant le plus méchant de tous les temps, et il fait pour cela appel au banquier des méchants. Mais il n’obtiendra pas les crédits nécessaires. Pour servir son diabolique dessein, il adopte trois charmantes gamines. A partir de là ce n’est que du bonheur. C’est joli, poétique, d’une justesse touchante, sans pathos. Pas d’ennui, on adhère, on aime Gru nous aussi. Un film d’animation bourré d’humour, truffé de trouvailles ingénieuses, d’une imagination dinguissime, de sous entendus drolatiques qui font de ce film une œuvre tout public divertissant pour les petits, et hilarant pour les plus grands.

Gru, c’est un méchant à l’ancienne, un méchant comme on l’aime, qui vole des sucettes aux enfants et crève de peur devant son clebs. Un homme ambigu, ours mal léché, pas si sadique qu’il ne veut le faire croire,fleurant bon la nahptaline et les bons sentiments. Le trio de gamines m’a fait craquer, d’autant plus lorsqu’elles rencontrent les minions qui sont les petites mains de Gru, ces petites mains qui l’aideront à décrocher la lune … C’est attendrissant, frais, drôle, caustique parfois et vraiment original. Je vote POUR sans aucune réserve !

3 réflexions sur “Au cinéma …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s