Revue ciné : Félicité & L’opéra

Félicité, Alain Gomis

Félicité vit seule avec son fils, elle chante dans un café pour vivre, et repousse sans cesse l’homme qui parait pourtant si amoureux d’elle. Un jour, son fils subit un grave accident de moto, il est alité à l’hôpital, hôpital qui lui demande de payer une somme exorbitante pour pouvoir l’opérer. C’est l’histoire d’une mère, d’une battante, qui n’hésite pas à enfoncer des portes fermées et à parcourir Kinshasa pour sauver son fils. C’est aussi l’histoire d’une femme, libre et fière. C’est un film poignant et beau, fait de long plans fixes, et de séquences oniriques. Sans s’apitoyer sur les moments difficiles, La République démocratique du Congo n’a pas l’assistance sociale de la France, « Félicité » dresse le portrait, tout en finesse, d’une femme. Lire la suite

Au ciné : La relève & Infiltrator

1La relève, histoire d’une création – Thierry Demaizière, Alban Teurlai : Envie de légèreté, de musique, de danse, et de grâce ? Ce documentaire est fait pour vous. La relève relatele marathon de Benjamin Millepied, directeur de la danse auprès de la maison Garnier durant une éphémère période, pour mettre sur pied son gala d’ouverture de la saison. C’est avec une bonne humeur bienveillante et un pep’s d’enfer que l’on voit ce fabuleux danseur dessiner et faire prendre vie à son ballet (Clear, Loud, Bright, Forward), au travers de seize danseurs du corps de ballet de l’Opéra Garnier. Novateur, soucieux de ses danseurs et de leur bien être, on le voit jeter un énorme pavé dans la mare de cette trop sclérosée institution. Lire la suite