[Humeurs] Je n’ai pas l’esprit de Noël.

La période de Noël vient de s’achever, et j’ai du faire ce terrible constat : je n’ai plus l’esprit de Noel. Je l’ai eu.Quand je croyais au Père Noel, quand je vivais chez mes parents, peut-être même encore un peu lorsque j’étais étudiante, et que mes copines de fac, très hantées par ce fameux esprit, me contaminaient quelque peu. Mais il y a bien des années maintenant que Noel m’ennuie plus qu’autre chose, et qu’il n’est plus qu’un simple prétexte à rentrer voir mes parents.  Pourquoi ne suis-je pas une fan de Noel ?

Noel rend les gens seuls encore plus seuls

Ce n’est pas vrai partout. Certaines personnes isolées se retrouvent ensemble le soir du Réveillon, certaines associations chaleureuses et humanistes s’occupent de ces solitudes et leur permettent de se rencontrer. Mais globalement, les personnes seules, éloignées de leur famille, ou brouillées avec elles, le vivent mal. On voudrait forcer la joie à s’infiltrer dans leur cœur, mais on se rend bien compte que c’est l’inverse. La période des fêtes, et Noel encore plus, met en exergue la solitude de nombre de personnes isolées.

Noel rend les gens pauvres encore plus pauvres

A Noel, il faut briller. Préparer un dîner de fête, avec des produits de fête, souvent chers, préparer une décoration de Noel, une table à la hauteur. Et il faut acheter des cadeaux, à toute la famille. Les familles sont parfois très grandes. Et puis aux amis aussi parfois, aux collègues. Lorsque les fins de mois sont habituellement difficiles, ce type de fête est génératrice d’une source d’angoisse énorme.  Lorsque l’on travaille dans des services RH-Paie, on se rend bien compte que la paie de novembre et le treizième mois sont particulièrement attendus …

Noel est une fête consumériste

Au delà d’être une fête commerciale, c’est la fête du consumérisme. Érigée en norme sociale, il faut acheter en masse, les cadeaux, la nourriture. Bien sur que nombre de personnes fêtent Noel avec tout leur cœur, que l’on soit ou non croyant, que beaucoup prennent énormément plaisir à célébrer, une fois par an, l’amour des êtres qui leur sont proches, mais aussi, de toute l’humanité. Hélas, pour beaucoup d’autres, c’est une contrainte dictée par une tradition vaguement religieuse, vaguement culturelle. Et si la croissance Française ne comptait pas sur cette fête, la publicité et le marketing nous matraqueraient moins, l’humain fêterait peut cette occasion autrement.

Les gens, à Noel.

 

Noel est un carnage environnemental et animal

Je ne compte plus le nombre de photos Instagram de tables débordantes de victuailles toutes plus carnées les une que les autres. Du poisson, des fruits de mer, du foie gras, des dindes, du fromage et des humains frétillants autour. Puis le lendemain ça se plaint de maux de ventre. C’est l’époque où l’on se fait éclater la panse de victimes spécialement élevées puis abattues pour l’occasion, sous prétexte de fêter la naissance d’un être  de lumière. Là où il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir. Niveau empreinte carbone, (cadeaux commandés sur Internet, voyage pour se rendre dans la famille, consommation de produits animaux) Noel se pose là.

Noel est un casse tête chinois

Noel, c’est le moment où l’on va se casser la tête pour le célébrer avec tous ceux qu’on aime et qui nous aiment sans froisser personne. Selon le jour que tombe le réveillon, que l’on travaille ou non, que la famille soit loin, que l’on ait aussi une belle famille … l’exercice peut se trouver périlleux et générateur de brouille familiale parfaitement épique.  Des mères éplorées que leur progéniture ait choisi la belle famille, on en dénombre des milliers à cette période. Jouer à Tétris avec l’emploi du temps et ménager les sensibilités, voilà aussi une des contraintes de cette fête.

Quand on tente de faire son planning à Noel …

Parce que vous pestez sur vos familles

A Noël, on ne compte pas non plus  le nombre de tweets, de post Facebook ou Instagram sur les tontons racistes, le grand-père homophobe, le cousin de gauche, la cousine de droite, le neveu hippie, ou encore la grand mère radine. Tout le monde en prend pour son grade. J’ai l’impression que beaucoup se forcent à se retrouver alors que l’envie n’est pas franchement là, que les discussions dégénèrent rapidement et que les colères et les frustrations sont légions. Il y a souvent très peu d’écoute dans les familles, et ce n’est pas à ce moment là que cela change.Ce n’est pas une généralité, mais c’est ce qui transpire des réseaux sociaux le soir du Réveillon.

Ce qu’on lit sur les réseaux sociaux à Noel …

Pour résumer …

Il y a de très jolis côtés à Noël. Surtout lorsqu’il y a des enfants dans les familles, et que leurs yeux brillent. Et il y a des gens qui aiment tellement cette fête qu’ils en sont très touchants. Hélas, je ne suis pas de ceux là, l’Esprit de Noel me touche de moins en moins d’année en année. Peut être, lorsque je serai mère à mon tour, et que je verrai briller les yeux de mon rejeton, mon point de vue évoluera. Toutefois, cette année, j’ai consommé différemment, acheté des consommables pour faire découvrir la gastronomie végane, acheté des objets chez Emmaüs en le précisant à ceux à qui je les ai offert. Le repas fut entièrement fait maison à base de matières premières végétales. Et, c’est vrai, j’ai aimé avoir ce prétexte pour prendre une journée off et passer du temps avec mes parents et mon frère. Ce n’est finalement pas Noel l’important, c‘est de réussir à se retrouver ensemble, en famille, entre amis ou inconnus. On peut penser à Jésus, aller à la messe, ou pas du tout. Mais faire cesser la colère, profiter de l’instant, s’essayer à la joie pure. Au moins une fois dans l’année, ça, ça me parle !

Comment avez-vous fêté Noel cette année ? Avez-vous ce fameux esprit de Noel ? Si oui, pourquoi ? Et si non ? Racontez moi !   

Publicités

20 réflexions sur “[Humeurs] Je n’ai pas l’esprit de Noël.

  1. beatricelise dit :

    Tout est dit et ton article devait être partagé sur tous les réseaux et devenir viral tellement il y a de gens qui probablement le vivent ainsi (souvent sans oser le dire…)
    Bravo et …joyeuses fêtes puisque ce n’est pas fini il y a encore ce fameux réveillon de la St Sylvestre !!! (Et vu les prix pratiqués dans les restaurants et autres hôtels … ton article sera encore tout à fait de circonstance!)

    • auroreinparis dit :

      J’avais la sensation d’être une rabat joie en écrivant cet article, d’autant que j’ai adoré voir mes parents avec cette excuse de Noel, mais mon sentiment est que je n’ai aucune excitation à cette période. Le 31 on le passe en couple, on voit des amis le 30. Mais je n’arrive pas à me réjouir de ce que c’est devenu ces fêtes …
      Merci mille fois pour ton message !!!! Je te souhaite tout de même de très belles fêtes, sincères, heureuses, et apaisées.

      • beatricelise dit :

        Moi qui ai des filles qui ont probablement ton âge et qui viennent aussi pour les fêtes , j’avoue que je suis heureuse de les avoir mais la course aux cadeaux les dépenses de folies pour des repas pantagruéliques…etc me gave pire que les pauvres oies …
        Bisous et bonne journée !

  2. dark valkyrie dit :

    je suis on ne peut plus d’accord avec ton post:
    -entre les belles familles qui se disputent les enfants/petits enfants et comptent les points
    – les gens qui se détestent ouvertement ou pas, et dont on va entendre parler pdt 15 jours au boulot pour se rattraper de tout ce qu’ils n’ont pas pu LEUR dire
    – les enfants pourris gâtés qui demandent tout ce qu’on leur montre à la télévision, fabriqué par d’autres enfants pauvres au bout du monde. parce que rien ne vaut le sourire d’un enfant ❤ enfin surtout si c'est le tien.
    – la consommation à outrance, le gaspillage à outrance, l'objectif "être mince pour les fêtes" puis se gaver pendant les fêtes et l'objectif "mincir après les fêtes"
    – manger à s'en faire péter le bide et pleurer après qu'on a trop mangé et qu'on est pas bien
    – les conseils à la con partout pour "gérer les excès des fêtes"
    – la tonne d'emballages supplémentaires qui finissent dans des poubelles qui dégueulent sur le trottoir
    – et bien sûr les millions d'animaux sacrifiés en plus, parce que "il faut bien se faire plaisir"

    tout cela me dégoûte aussi profondément.
    au lieu de faire un gros repas le jour de noël (déjà je ne vais pas en famille, ils sont loin, et des discussions politiques poussées ont eu raison de notre relation) je fais des petits plats sympa tout le mois, dont je ponctue mon blog en espérant inspirer quelques personnes pour des alternatives végétales.
    j'invite (un à la fois) qq potes isolé/es qui justement ont le cafard pdt les fêtes car pas de copine, pas d'enfant, pas de famille (=la lose quoi… ce matraquage, sérieux…)
    je fais mes cadeaux moi même pour ne pas avoir d'impact trop lourd sur la planète
    et cette année, j'ai participé à une collecte de petits cadeaux pour des SDF, j'ai sollicité des gens à mon travail, on a rempli 6 boîtes.
    franchement, ça donne du sens!!

    bref, je n'aime pas du tout ce qu'on a fait de noël non plus.

    • auroreinparis dit :

      J’ai adoré te lire. Je me retrouve complètement dans ton commentaire, entre ce qu’est devenu Noel (merci les médias, le marketing, la pression sociale stupide), et ce qu’il devrait être : un moment de partage, et pas seulement un jour dans l’année. Instagram m’a particulièrement marquée : orgie de paquets cadeaux, orgie de bouffe, plaintes … Pour le moment je n’ai pas d’enfants donc chacun dans sa famille pour Noel, pas de dispute. Mais rien que ça tu te dis que ça ne vaut pas le coup. Moi j’ai fait la tête à mon copain car sa famille lui a acheté des objets pas très utiles alors que cette année on avait bien dit : soit utile, soit immatériel, soit rien. Merci. Grrr ! Mais il faut du temps pour que ça évolue.
      Et bravo pour ton action en faveurs des personnes défavorisées. C’est vrai que ça donne du sens, je n’ai pas encore passé le pas pour faire du bien, pour le moment j’en suis encore à essayer de faire le moins de mal possible.
      Très belle soirée à toi !

  3. Françoise Poulalion dit :

    moi, non plus, cette année, pas l’esprit de Noël, je suis contente quand tout est terminé, merci pour ce post.

  4. Thomas Pichaud dit :

    « Jouer à Tétris avec l’emploi du temps et ménager les sensibilités, voilà aussi une des contraintes de cette fête. »
    Désolé mais je trouve ton article vraiment rabat joie comme tu dis pour le coup… Il reflète ton envie de paraître hors système plus qu’autre chose. Oui une soirée de fête a toujours des défauts mais comme tout dans la vie. pester simplement parce que cet événement évoque la joie pour la majorité, je trouve ça assez nul

    • auroreinparis dit :

      Bonjour Thomas. Mon envie de paraître hors système ? Tu penses qu’on est hors système quand on dit que l’on a pas l’esprit de Noel ? C’est léger quand même comme rebellion 🙂 Je ne peste pas contre la joie des autres, je ne peste pas vraiment d’ailleurs, j’explique simplement ce qui me dérange, moi, personnellement, dans la manière dont est présentée cette fête, et ce qu’elle représente aujourd’hui pour moi. Je suis très heureuse si les gens sont heureux, il y a néanmoins une injonction de la joie qui me gêne un peu, véhiculée par les médias, et une certaine tradition. Paraître hors système m’importe peu, je fais complètement partie du système solaire par exemple, et ça me va très bien :). Belle journée à toi, et merci de t’être exprimé, même si c’est en désaccord, c’est important. Belle fête du Nouvel an à toi.

  5. Pascale dit :

    Pas vraiment d’avis, d’analyse et de jugement sur la question.
    Je n’ai pas « l’esprit de noël » je crois, la surabondance de cadeaux pour les enfants me gênent un peu mais c’est l’époque qui veut ça.
    J’étais seule le 25, ça fait bizarre et je ne peux pas dire que le 31 qui approche me fasse sauter de joie.

    • auroreinparis dit :

      L’époque veut ça, mais je pense que ça ne pourra pas durer. Il va falloir revenir à quelque chose de plus sobre, notamment sur les tables de fête, et sur toutes les tables. Après je n’ai pas l’esprit de Noel mais j’aime bien quand je surprend une guirlande chez quelqu’un, une jolie décoration chez mes parents … Il me reste quelque chose, quand même, de cette jolie fête.

  6. ric dit :

    Salut Aurore,
    Je n’ai pas répondu dans un premier temps à ton billet. Trop proche de la famille, pas envie de créer des polémiques. Je suis d’accord à 99% avec toi, raison de plus.

    Mais là je déborde ! Le 31 ? une date sur le calendrier ? Une peu plus !!!
    J’ai reçu Tous les meilleurs vœux de … TOUT , oui de TOUT de la part … j’abrège tu l’aura compris .
    La suite d’une prise de conscience.
    Cette année j’ai décidé de répondre  » Merci  » simplement aux voeux, il
    Je te souhaite le meilleur pour ta vie
    Sincèrement
    Éric

    • auroreinparis dit :

      J’aime beaucoup l’idée d’un moment de bonheur entre amis, famille , inconnus mais c’est l’injonction que représente Noel qui me gêne. Je pense que tu l’as compris, du coup le 31 c’est pareil effectivement, mais on dans un registre un peu moins « hypocrite » quand même, tu vois moins les gens saoulés de faire des cadeaux ou d’être en famille ! Cette année j’ai reçu très peu de bonne année, on échange les voeux lorsque l’on se contacte et c’est très bien comme ça 🙂 Très belle année et très belle vie aussi Eric. Merci pour ton message 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s