Un homme idéal – Yann Gozlan

photo 2 (1) - CopiePierre Niney à l’affiche de ce film m’a suffit pour le placer en faut de la liste des sorties cinéma à ne pas louper. La bande annonce haletante et étouffante a fait le reste. Mathieu Vasseur vit dans une cité, est déménageur pour vivre et rêve de devenir écrivain, mais essuie refus sur refus de la part des maisons d’édition. Un jour il trouve le journal intime d’un soldat ayant fait la guerre d’Algérie, en déménageant la maison de cet homme décédé. Révélation, le jeune homme se met à le recopier avant de le présenter comme sa propre oeuvre. Le succès est au rendez-vous, mais un enchaînement d’événements tragiques aura tôt fait de ruiner sa vie.

Durant l’1h37, je n’ai cessé de suivre avec passion et angoisse la descente aux enfers du charmant imposteur, totalement happée par l’histoire, une réalisation inquiétante et un Pierre Niney parfaitement convaincant. Malgré quelques incohérences et maladresses de scénario, « Un homme idéal » est un thriller dérangeant et efficace, dont la bande annonce n’avait pas révélé grand chose et qui surprend vraiment. Pierre Niney porte en grande partie ce film en restituant parfaitement l’angoisse permanente dont il est victime, s’enfonçant dans ses mensonges et dans une spirale de plus en plus inextricable.

Malgré un certain classicisme, « Un homme idéal » ménage le suspens jusqu’au bout. Pierre Niney confirme qu’il est capable de porter un scénario pas toujours très cohérent, dont on peut relever quelques faiblesses, mais vite oubliées face à la performance du comédien. Film très prenant, il laisse le spectateur pensif, légèrement mal à l’aise et quelque peu angoissé comme ce personnage, ce Mathieu Vasseur, jeune homme solitaire mais sans histoire qui se transforme en un espèce de monstre prêt à tout pour sauver les apparences, puis sa propre peau.

Malgré des invraisemblances un peu grossières et des partis pris parfois peu heureux ou pas assez fouillés, « Un homme idéal » se révèle haletant et confirme le talent solaire et insolent de Pierre Niney.

Publicités

10 réflexions sur “Un homme idéal – Yann Gozlan

  1. matchingpoints dit :

    Nous nous sommes laissées emporter nous aussi par ce suspens angoissant et, comme vous dites, cette spirale d’où le héros ne pourra pas sortir. Ce film qui a été éreinté par certains critiques (réécouter « le masque et la plume »!) à cause de ses invraisemblances, certes réelles, nous a maintenues en haleine de bout en bout. Que demander de plus pour un thriller !

    • auroreinparis dit :

      Oui c’est un bon succès publique. Si l’on veut bien laisser son esprit trop critique au vestiaire et n’écouter que le ressenti, le film est bien ficelé, sinon il est truffé de maladresses importantes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s