Les nouveaux héros – Don Hall, Chris Williams (II)

2Ce film d’animation a eu tant d’échos positifs que je me décidai à le choisir un samedi après-midi. Dans une salle relativement vide, égayée de quelques piaillements d’enfants, j’allais découvrir les aventures de BayMax et de ses petits génies de concepteurs. Hiro Hamada est un gamin hyper intelligent mais seulement intéressé par les combats de robots, ne voyant aucun intérêt à aller étudier, comme son frère, dans un labo d’intellos alors qu’il estime déjà tout savoir. Pourtant, il va changer d’avis en découvrant le fameux labo de son frère, et sa belle invention, un adorable robot infirmier tout en rondeurs. Malheureusement, son frère va perdre la vie dans un incendie, le soir même où Hiro présentait une invention révolutionnaire.

Son frère mort, son invention perdue, le jeune garçon va sombrer dans une grave dépression. Jusqu’à ce que BayMax le tire de sa déprime, et qu’ils découvrent ensemble que l’un de ses micro-robots, fruit de son invention, est toujours attiré par ses petits camarades. Un super-méchant les a récupéré. De là, Hiro se fait un devoir de le démasquer ! Les nouveaux héros c’est un scénario qui se laisse regarder avec plaisir, du suspens, un soupçon de vengeance et beaucoup de jolis sentiments. Des rebondissements maintiennent le rythme jusqu’au bout. Par ailleurs, je l’ai trouvé aussi très touchant 

S’il ne restera pas dans mes films d’animation favoris, j’ai passé un très bon moment de divertissement devant Les nouveaux héros. Le personnage de BayMax est une belle création, celle qui donne tout son côté mignon au film. Les autres personnages restent plutôt anecdotiques et déjà vus. De plus je ne suis pas fan des films à l’action débridée. Malgré cela, Les nouveaux Héros séduit par son visuel, son rythme, et son côté spectaculaire, comme un bon blockbuster.

L’atout charme de ce film, c’est indéniablement le robot chamallow avec ses tendresses maladroites, et sa douceur mutine. Rien que pour Baymax, Les nouveaux héros valent le détour. En revanche, je trouve toujours très étrange de voir des personnages aux noms asiatiques avec des traits parfaitement caucasiens …

Publicités

8 réflexions sur “Les nouveaux héros – Don Hall, Chris Williams (II)

  1. céline dit :

    J étais hyper sceptique, n étant pas très fan de Marvel à la base et aimant le côté un peu bisounours habituel de Disney mais j ai été finalement totalement emballée 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s