Qu’est ce qu’on a fait au Bon Dieu ? – Philippe de Chauveron

2« Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu » a bénéficié d’une large couverture médiatique. On a eu le droit bien souvent à la bande annonce, qui me semblait gonflante, à force. Je n’étais pas sure de vouloir le voir, j’avais plutôt peur d’assister à un ramassis de clichés. En effet, voici le topo: un couple de bourgeois tourangeaux a marié trois de ses quatre filles à des hommes issus de l’immigration. On y trouve le juif, l’arabe et le chinois. Toute la famille espère que la petite dernière épouse un catholique. Et ils vont être exaucés ! Ce film était un pari très risqué, soit de virer dans l’humour communautaire, soit verser dans un humour raciste bien qu’enrobé de précautions.

Alors ? Ben alors je me suis bien marrée. Oui, les blagues racistes sont légion, oui, on nage en plein clichés, mais c’est drôle et les vannes font mouche. Les comédiens ont été bien choisis, notamment les gendres qui apportent pas mal de fraîcheur à mesure que l’on voit naître leur complicité et surtout Frédérique Chau que j’ai trouvé à la fois très beau, et très drôle. Les scènes truculentes s’enchaînent avec un véritable rythme, sans temps mort, sans ennui. Au delà de l’humour, il y a du bon sentiment, mais pas au sens négatif, pas dans un registre de « pathos » ou de sensiblerie. La manière dont les personnages évoluent, vers plus d’humanité, en faisant un pas vers ce qu’il ne connaissent pas, est filmé d’une manière intelligente.

Le rythme effréné, les blagues et les situations cocasses bien trouvées, la manière dont il explose les clichés, font de ce film pourtant casse gueule, une réussite. Que l’on soit bien d’accord, ce n’est pas du cinéma d’auteur, cette comédie se révèle très populaire, et touchera un large public. Mais populaire ne veut pas toujours dire simplet, et pour le coup, cette machine efficace et bien huilée tire son épingle du jeu par son parti pris d’aller jusqu’au bout des pires clichés. Très commercial, très populaire, très facile à certains moments, c’est évident. Mais avec son humour irrésistible, une vraie tendresse, ce succès commercial annoncé rassemblera toute la France, celle qui avait applaudit son équipe Black, blanc, beur en 98. On arrive, à la fin, à une morale plus consensuelle, mais finalement, même moi j’avais envie que l’on en arrive là, comme si c’était l’île des bisounours, comme si on pouvait tous se tenir la main.

Pour se détendre, pour une bonne tranche de rigolade, « Qu’est ce qu’on a fait au bon dieu » conviendra parfaitement.

Publicités

20 réflexions sur “Qu’est ce qu’on a fait au Bon Dieu ? – Philippe de Chauveron

  1. nanou dit :

    Ça ne me tente pas vraiment. J’ai l’impression de voir rien que dans la bande annonce : 1) un ramassis de clichés un peu limites 2) voir les plus grosses vannes et donc une bonne partie du film. Et autant Chantal Lauby me fait rire mais Christian Clavier, je n’accroche plus depuis les Visiteurs ! En te lisant, je me dis malgré tout que je le regarderai quand il passera un dimanche soir à la télé 🙂

    • auroreinparis dit :

      Je ne suis pas fan de CLAVIER non plus, mais faut bien reconnaitre que le rôle lui va comme un gant ! J’ai été très agréablement surprise, par rapport à ce que j’attendais !

  2. LeLecteur dit :

    La bande annonce laissait présager une comédie à la papa et à mon sens, ce film s’avère bien plus actuel qu’il n’y parait. J’ai été agréablement surpris et j’ai eu plaisir à suivre ces péripéties familiales.
    Laissez-vous convaincre par cet article !

  3. dasola dit :

    Bonjour auroreinparis, j’avoue n’avoir pas autant ri depuis longtemps à un film. Et le rire était communicatif à toute la salle. Et pourtant, il y a des facilités de scénarios mais on passe sur tous les défauts du film qui détend bien. Bonne journée.

  4. Mskapje dit :

    je les avais vu faireleur promo sur canal et honnêtement tout comme toi j me suis dit que ce film je n’irai pas le voir. A force d’entendre qu’on « rigolait du début à la fin » je suis allée le voir ce we. Je sui complètement d’accord avec toi, c’est drôle, partis facile, ça détends les neurones et on en demandera pas plus. Je regrette pas du tout de mettre déplacer le voir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s