Gravity – de Alfonso Cuarón

1Oui, enfin, moi aussi j’ai vu Gravity. Après en avoir entendu beaucoup de choses, et surtout des éloges, et m’être cassé le nez devant une séance complète un Dimanche, j’ai enfin réussi à le voir. J’en attendais plus une expérience sensorielle qu’une vraie expérience cinématographique dans le sens «  Whaou ce scénario c’est du béton, j’avais pas vu venir la fin« . Et effectivement, le scénario tient en deux lignes, il est prévisible mais néanmoins plein de rebondissements car la pauvre Ryan Stone (Sandra Bullock) en voit des vertes et des pas mures pour sa première sortie dans l’Espace.

J’ai adoré le début Ces plans incroyables sur la Terre, ce moment où elle est éjectée dans l’espace, et dérive sans fil conducteur, avec pour seule compagnie le silence, son souffle, et son cœur qui bat trop fort. Avec la menace de l’oxygène qui s’amenuise. Après, il y a plein de rebondissements, elle n’a pas de chance, elle se retrouve véritablement seule en plein milieu de l’espace. L’image est incroyable, on s’y croirait presque. J’ai souffert avec elle parfois, j’ai sursauté, j’ai retenu mon souffle.

Mais, parce qu’il y a un mais. Certains rebondissements m’ont ennuyée. Et surtout, surtout, cette musique … Je m’attendais au silence de l’espace pendant toute la durée du film, et au lieu de cela on a une musique dramatique qui nous casse les oreilles à certains moments, j’ai trouvé ça ultra dommage. J’aurais préféré n’avoir aucun bruitage étranger à ce qu’elle entend elle ! Le côté drama du minuscule scénario pèse sur le film et le rend moins émouvant qu’il n’aurait dû l’être, il a fallu que l’on nous glisse des instants de pathos dégoulinants qui décrédibilisent vraiment le jeu de l’actrice.

Les acteurs sont formidables et la vue sur la Terre fabuleuse. Cependant, j’ai trouvé certains passages spécialement pénibles et quelques longueurs. Peut être en ai-je entendu trop de bien, mais dans mon for intérieur, je savais que je ne serais pas autant bluffée que la plupart des autres spectateurs. Monsieur, lui, a adoré de bout en bout !

Publicités

26 réflexions sur “Gravity – de Alfonso Cuarón

  1. groniec dit :

    J’ai trouvé tout le film génial. Je vois ce que tu veux dire pour la musique qui accompagne certaine scène, mais d’un côté, j’ai eu peur que le silence de l’espace soit brisé par des spectateurs qui ne savent pas de se tenir dans une salle de cinéma (et ils sont légions) et qui arrêtent de discuter que lorsqu’un personnage du film commence à parler.
    En ce qui concerne la fin je l’ai trouvé génial, c’est en accord avec tout le film, c’est une réflexion sur la vie et c’est vraiment très intéressant.

    • auroreinparis dit :

      Ah, tu as aimé la fin ?
      SPOILER : j’aime bien comme elle empoigne le sable, et comme elle sort de l’eau comme si elle naissait mais ça ne m’a pas transportée non plus.
      En gros c’est un film à voir, c’est indéniable, mais ça n’est pas ma came !

      • groniec dit :

        Ouais j’ai vraiment tout aimé. C’est complètement un film à voir au ciné en 3D, mais je pense que ça perd un peu de sa superbe à la télé.

  2. davidofff dit :

    Concernant Gravity, j’avoue avoir un sentiment de déception au final.
    Malgré quelques bons points, en gros la 1ere partie du film avec:
    – La Terre
    – L’espace
    – Sandra Bullock (un peu trop de botox peut-être)
    – Le passage « perdue dans l’espace » vivant avec elle son tourbillon stressant et (que j’aurais aimé) sans fin
    – Le coté comique de George pour le coté « cowboy de l’espace ».

    Mais gâchés par l’autre moitié du film complètement inepte: grosso modo absolument tout une fois dans l’ISS ; et pour les 2 points d’orgue les plus WTF (attention spoiler)
    – la ballade (réussie) en extincteur
    – la rentrée dans l’atmosphère

    Enfin bien d’accord avec toi, moi qui pensais pouvoir me régaler du silence de l’espace, j’ai n’ai eu droit qu’à une musique agaçante.
    Un peu comme si en rentrant à 5h du mat’ d’une bonne soirée bien arrosée, tu t’attends à trouver la boulangerie qui acceptera de te vendre des croissants chauds à peine sortis du four, et que tu ne trouves qu’un épicier qui te propose des pains au lait industriel: tu les achète quand même, mais tu n’y prends pas de plaisir.

    • auroreinparis dit :

      Je suis d’accord avec tout ce que tu dis, pourtant j’étais prête à tout aimé la dedans, mais malgré tout il reste es choses agaçantes, qui font de ce film une superbe fresque graphique mais qui énerve pas son scénario qui aurait à la limite du être encore plus mince pr éviter de verser ds la pathétique !

  3. Audrey dit :

    J’ai vraiment été bluffée pour ma part et la présence de la musique ne m’a pas choquée. A mes yeux, cela reste un film avant tout et dans tous les films, il y a bien de la musique tout le temps… à la différence de la vraie vie ^^

    Alors là, ok c’est un univers différent de la vie de tous les jours, justement, et ils auraient pu opter pour le silence total pour une immersion à 200% mais j’imagine que leur choix est motivé par des arguments bien précis.

    Bref, je trouve également la fin très ridicule et pas crédible. Tout comme ces instants de pathos que tu soulignes si bien… souvent propres aux films américains.

    • auroreinparis dit :

      Je m’attendais plus à vivre une expérience qu’à voir un vrai film de ciné d’où mon agacement devant la musique, ou mon sentiment de deception sur les moments nian-nian. SPOILER Et la rentrée dans l’atmosphère, plus la fin ne m’ont pas convaincu, sauf quand elle prend la terre entre ses doigts, là j’ai aimé ce sentiment d’appartenance terrien, de retour à la maison.
      Je reste qd même convaincue qu’il est à voir !

  4. Lzarama dit :

    Je suis complètement d’accord pour la musique dégoulinante superflue. J’ai été très partagée : j’ai eu davantage l’impression d’admirer une prouesse d’effets spéciaux qu’à voir un bon film. Mais j’ai bien aimé quand même.

  5. potzina dit :

    Je ne vais pas trop m’étendre sur le sujet puisque tu sais déjà que j’ai été très déçue par ce film. J’en attendais peut-être trop… La presse s’emballe et après on espère un film grandiose et plouf! on tombe sur un film regardable mais franchement passable.
    La fin est absolument nulle : je me suis aussi demandée comment elle pouvait se lever et où était les gens. En plus ça fait trop « 2001, L’odyssée de l’espace » : le parallèle avec le singe qui se lève est trop flagrant à mon goût.

    • auroreinparis dit :

      Effectivement, en dehors de la beauté graphique, je n’ai rien trouvé de vraiment bien dans ce film, comme toi.
      Et la fin, même réflexion … J’arrêtais pas de me demander comment après avoir flotté pendant je ne sais combien de temps, elle arrivait si bien à se lever. Peut être que c’est normal hein ! Mais bon …

  6. nicolas dit :

    Une grosse machine technique, exactement, je rejoins tout le monde. Une belle expérience, encore une fois oui. Mais au niveau cinéma, je n’y ai rien trouvé. Rien ne m’a marqué, ni l’impression de voir Cuaron tout tenter pour distraire le spectateur ou les procédés Hollywoodien tout au long du film. Ma critique devrait t’en apprendre plus sur mon avis : http://bit.ly/17BMjMQ

  7. Livy dit :

    Je te rejoins sur pas mal de points, positifs et négatifs d’ailleurs, la beauté des images comme la pauvreté du scénario. Mais très franchement, j’ai été super déçue par ce film. Ok c’est beau, ok c’est du gros budget, mais ce n’est pas suffisant. Et sans trop vouloir spoiler, la fin m’a semblé d’une incrédibilité notoire. Reste que ça m’a un peu fait penser à Lara Croft, sauf que ça passe mieux en jeu vidéo. Je ne regrette pas toutefois de l’avoir vu au cinéma.

    • auroreinparis dit :

      Je crois que l’on a aussi trop d’avis enflammés. En même temps je savais que le scénario était pauvre, mais il y a quelque chose d’autre, il est pauvre et pas intéressant en fait. Ça n’est pas un moment de ciné comme je le conçois moi non plus. Ceci dit, les images sont à couper le souffle de beauté, et c’est pas ds notre salon que l’on aurait un tel rendu. Saluons la technique visuelle !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s