Week end ciné : du pas très bon bon, et du très mauvais !

ContagionSteven Soderberg : Une femme rentre au bercail totalement affaiblie et malade. Elle ramène de Hong kong un terrible virus. Celui-ci, bien entendu, se propage à une allure folle dans le monde entier, sans que l’on sache d’où il vient, ni comment le soigner. Les laboratoires du monde entier se livrent une guerre sans pitié pour être le premier à trouver le vaccin, un journaliste accroit la panique en informant la population qu’on lui cache la vérité sur le virus, quelques scènes de panique dans un univers dévasté par la pandémie. Voici en gros ce à quoi vous avez le droit. Et à une fin brève et lapidaire sur l’origine du virus. Mouais. On reste moyennement convaincu. Surtout moi car ce que j’aime dans ces films catstrophes c’est la terreur, les scènes de pillage, l’humanité qui devient animale, revient aux fondamentaux de la necessaire survie. J’ai trouvé le film à la fois brouillon, et cliché, sans émotion, rien de viscéral. Lisse … Et expéditif. Voilà quelques adjectifs qui résume mon sentiment envers un film que j’attendais pourtant impatiemment. Et je confirme une aversion grandissante pour Cotillard dont le rôle est totalement insipide ! Bref, j’ai été voir le dernier film du réalisateur de Traffic/ série des ocean’s, et j’ai pas aimé !En revanche il est le producteur d’un excellent film que je vous conseille  » We need to talk about Kevin » de Lynne Ramsay, un petit bijou !

Et du mauvais , très mauvais à mon gout : L’art d’aimer d’Emmanuel Mouret. Ou comment se choper la nausée dans une salle de cinéma. Des couples, qui s’aiment. Des célibataires qui se rencontrent. Des questions sur le désir, l’attirance, la jalousie, la tromperie. Et l’amour, en toile de fonds. La bande annonce ne m’avait pas convaincue mais j’esperais changer d’avis en voyant le film. Un défilé d’acteur connus, mais qui jouait un peu étrangement. On se serait cru dans une pièce de théâtre, où les comédiens exagèrent toujours un peu les personnages. Et cette introduction … Au moment où l’on devient amoureux, on entend une petite musique … Mais pouah ! Que c’est cucul, que c’est creux ! Tant de bla-bla pour si peu de matière …

Rien à dire sur la réalisation, ni sur le montage. Ca ressemble à du Mouret dont j’avais aimé la fraicheur précédemment … Mais cette fois, je n’ai pas accroché.  

Publicités

Une réflexion sur “Week end ciné : du pas très bon bon, et du très mauvais !

  1. Marjo dit :

    Bon ben là pour le coup, je ne regrette plus de ne pas avoir eu le temps d’aller voir Contagion !! lol Je vais donc tranquillement attendre son passage à la télé !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s