Triple alliance – Nick Cassavetes

2Une fois de plus, je cherchais une comédie légère pour un dimanche après midi pluvieux. Après un premier essai vers 16h, et une séance complète, je retentai ma chance à 18h pour voir « Triple alliance« , qui me semblait être la comédie de filles par excellence. L’affiche laissait entendre que j’allais passer un bon moment avec un trio d’actrices hots et drôles. Pour autant, je n’y allais pas sereine, redoutant le pire de la comédie romantique, surtout avec un pitch pareil : deux maîtresses trompées s’allient avec l’épouse pour ruiner le mari volage et menteur. Cela promettait d’être bourré de clichés, de grosses ficelles et je m’installais donc dans la salle sans grande conviction.

Résultat : une bonne comédie de filles avec tous les atouts nécessaires. Certes, les grosses ficelles et les clichés sont légions, mais le film fait le job et divertit. Situations cocasses, ridicules et douloureuses, sur une partition bien rythmée, « Triple alliance » tient ses promesses. Il s’agit d’un bon divertissement emmené par trois comédiennes charismatiques, un Mark connard à souhait et parfait dans ce rôle, un scénario bien bidon mais qui tient en haleine jusqu’au bout. Je déplore une fin trop tirée par les cheveux, et bien trop happy-end pour le trio mais c’est une prise de parti comme une autre de pousser le succès des gagnantes à leur paroxysme. J’avais peur que les hommes passent pour des salauds finis et les femmes des victimes, mais ce n’est pas vraiment le cas, on a échappé au pamphlet féministe.

L’amitié entre les trois femmes semble peu crédible au départ, et pourtant, c’est tout l’enjeu de cette comédie : ça fonctionne, on y croit. Cameron Diaz et Leslie Mann m’ont parfaitement convaincue, avec leurs folies, leurs névroses et la manière dont elles se rapprochent. Non « Triple alliance » n’est pas la comédie de l’année, pourtant il se laisse regarder avec plaisir, voir même délectation à certains instants, et j’ai pris grand plaisir à visionner la descente aux enfers de cette crapule de Mark. Ce buddy-moovie est servi par une jolie complicité entre les comédiennes, il est efficace, simplement efficace, avec du glamour et du potache dans des scènes parfois réellement hilarantes.

Film « girl power », il se laissera parfaitement déguster entre filles un verre de vin dans une main, et un pot de glace dans l’autre. Vous pouvez laisser ces messieurs à la maison, ou pas ..!

Publicités

8 réflexions sur “Triple alliance – Nick Cassavetes

  1. Livy dit :

    J’avais envie de le voir suite au visionnage de la bande-annonce, tu m’as convaincue ! C’est incroyable comme en été, le besoin de films « légers mais sympas » se fait sentir quelquefois.

  2. Audrey dit :

    Quand j’ai vu la bande annonce, il m’a fait plutôt envie. Des fois, j’aime bien ce genre de comédies américaines, ça casse pas trois pattes à un canard, comme on dit, mais ils sont quand même très forts pour faire ce genre de films ! Je pense que je le verrai prochainement, mais pas forcément au ciné… tout dépend où et comment j’arrive à le choper ! ^^

    • auroreinparis dit :

      Effectivement ils sont forts et pour le coup je me suis prise au jeu ! C’est loin d’êtreun mauvais films même si c’est assez téléphoné … A voir chez toi en revanche, c’est aussi bien qu’au ciné !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s