Orange is the New Black – Jenji Kohan

1Il y a environ trois mois j’ai découvert sur Netflix leur production originale : « Orange is the new black » , une nouvelle série QUI DÉCHIRE ! C’est rare mais j’ai accroché tout de suite avec les personnages et l’intrigue. Tiré du livre autobiographique de Piper Kerman, et mis en scène par la créatrice de Weeds, le pitch de départ en est le suivant : Piper Chapman une mignonnette blonde, fiancée, s’apprête à se livrer et à passer une partie de sa vie en prison. Elle s’y rend volontairement pour éviter un procès. Et là, c’est les portes de l’enfer qui s’ouvrent sur elle.

Au début, lorsque Piper débarque, l’univers est totalement sombre, violent , extrêmement hostile. Les co-détenues sont toutes d’affreuses mégères qui l’humilient, voir même la privent de nourriture. Elle est au bord du désespoir, nous avec, pas sur qu’elle tienne à ce rythme là. En fait, c’est son ex-copine qui l’a faite tomber, c’est à cause d’elle qu’elle se trouve dans cet infâme merdier ou tout le monde se méfie de tout le monde, le jour, la nuit … Les co-detenues ne sont peut être pas ses pires ennemies … le pire c’est quand même le gardien malveillant.

Cette série, sans vous en dévoiler beaucoup, est absolument fascinante. C’est avant tout une formidable galerie de personnages plus décalés et loufoques les uns les autres. Des intrigues se nouent autour de cet univers carcéral replié sur lui même. On voit les personnages changer, évoluer, des alliances se nouer puis se renverser. Les émotions à fleur de peau, les dangers, les humeurs de chaque fille, et la manière dont chacune s’adapte à cet univers difficile vous rendra accroc à cette série.

Pour mieux comprendre d’où viennent Piper et les autres filles et comment elles en sont arrivées là, des flashbacks sont fréquents. En apprendre sur leur vie civile, nous en apprend beaucoup sur elles, et chaque personnage se façonne au fil des épisodes. Non seulement c’est original mais il y a vraiment de l’humain dans cette série, il s’agit de nous montrer un quotidien difficile mais sans manichéisme. C’est caustique, sauvage, parfois même drôle, quelque fois osé et sexy, outrageux aussi.

Un coup de maître que ce patchwork d’expériences de femmes, c’est surprenant, émouvant, et original. Je vous invite à découvrir Orange is the New Black !

Chaque épisode dure 60 min. Il y a une saison pour le moment mais vivement la prochaine !

Vous connaissez cette série ? Quelle est la dernière série que vous avez découverte ?

Publicités

15 réflexions sur “Orange is the New Black – Jenji Kohan

  1. Audrey dit :

    Tu m’intrigues ! Je vais essayer de trouver un peu de temps pour commencer cette série alors ! J’en ai plusieurs sur le feu en ce moment mais Dracula, que je viens de commencer et que je ne lâcherai pas pour autant je crois, ne me passionne pas à 100%. J’espère que celle ci sera plus addictive !

    • auroreinparis dit :

      Y’a des séries qui te captivent d’autres moins, je ne connais pas Dracula ! Je suis sur Drop dead diva, je rattrape mon retard ( je la voyais à la TV mais là j’ai Netflixe, je m’éclate). Et il y a Breaking bad , je n’ai vu que la 1ere saison, faudrait que je vois la suite !

  2. Ally Pitypang (@allypitypang) dit :

    J’ai adoré aussi ! Les dernières séries que j’ai adoré : Hit and Miss, une mini série de 6 épisodes plutôt intense d’un trans tueur à gage qui découvre qu’elle est père. Et la deuxième : Orphan Black avec une actrice qui jouent plusieurs personnages. Ca vaut vraiment le coup d’y jeter un oeil.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s