L’inconnu du lac – de Alain Guiraudie

1J’ai eu vent de ce film suite à la polémique concernant l’affiche qui s’est vue retirée de deux villes (Saint Cloud et Versailles) car jugée contraire aux bonnes mœurs. Evidemment, une affiche montrant deux hommes qui s’embrassent et suggérant l’acte sexuel en arrière plan, en ces temps d’anti Mariage pour tous, ça exacerbe les tensions. Et le film alors ? Interdit aux moins de 16 ans, je dois avouer que l’on comprend vite pourquoi. Frank, très joli garçon, débarque une après midi sur une petite plage bordant un joli lac . Ça se passe dans le Sud , avec l’accent chantant et le soleil comme compagnons

Très vite on se rend compte que Frank aime les garçons. La plage est occupée par des hommes nus prenant le soleil, nageant, et qui vont parfois se promener dans les sous-bois avoisinants à la recherche de partenaires sexuels. C’est donc un coin dédié aux homosexuels et à la drague. Frank n’était pas venu depuis un moment, mais il est de nouveau au chômage. Il se lie d’amitié avec un gros et gentil Monsieur triste, qui se tient un peu à l’écart des autres. Il vient de se séparer de sa copine, et ne s’en remet pas, ils deviennent réellement importants l’un pour l’autre.

Et puis Frank, très vite, tombe sous le charme d’un superbe éphèbe à la moustache impeccable. Bronzé, musclé, il est collé par un garçon qui semble ne pas vouloir le lâcher. Désespoir pour Frank. Mais Michel, l’éphèbe, va se débarrasser du garçon collant. Et qui va assister à ça ? Frank. Ce qui ne l’empêchera pas de tomber éperdument amoureux. J’ai beaucoup aimé certaines scènes, parfois drôles, souvent poignantes, esthétiques et douces, jusqu’à la violence aussi. Je le trouve bien réalisé, à ceci près qu’il est inutilement voyeur.

Ceci dit, j’avais déjà vu des sexes d’hommes, et le sexe est une activité naturelle. On passe d’ailleurs un bon moment à regarder les deux personnages principaux, gaulés comme des Apollons. Et puis il faut avouer que certains passages sont bien amusants, il y a de bonnes répliques. J’aurais toutefois aimé qu’on fouille un peu plus la psychologie des personnages plutôt que leur anatomie. S’intéresser encore mieux à l’alchimie dans le couple Michel – Frank. C’est un film assez inclassable, que je ne regrette pas d’avoir vu mais que je ne peux pas vous encourager à aller voir au cinéma.

Ce qui est traité dans ce film c’est la passion. Est ce que l’amour peut vraiment nous faire oublier la raison, et nous rendre aveugle au point d’ignorer la perversité et la dangerosité de l’être aimé ? Gay ou pas, je crois que l’on tombe parfois amoureux de personnes toxiques alors même qu’on en est parfaitement conscient, c’est ça l’idée principale du film, je crois. Prendre le risque de mourir d’amour ….

Enfin, la plastique du film est irréprochable notamment grâce au décor de ce huis clôt naturel sous le soleil, et la beauté du couple principal. Si vous n’êtes pas gênés par la nudité masculine et les scènes de sexes, allez vous faire votre propre opinion. Mais je ne peux pas franchement vous le recommander !

Publicités

14 réflexions sur “L’inconnu du lac – de Alain Guiraudie

  1. filou49 dit :

    ah je voulais te répondre hier suite à ton com chez moi mais j’ai pas eu le temps… bon ce film ne me tente pas précisemment…et dieu sait pourtant que j’ai vu des films sur l’homosexualité récemment ( un peu trop pour ma copine qui commence à se poser des questions), mais j’ai beaucoup de mal avec le cinéma d’Alain Guiraudie que je trouve froid, sans scénario, mal foutu et effectivement parfois un peu complaisant…la critique institutionnalisée adore et ont tous crié au génie à Cannes avec ce film, mais ca ne m’a pas fait changé d’avis… après, la polémique sur l’affiche que je trouve bien mignonnette est un peu ridicule et au moins aura permis de faire parler du film au grand public…:o)

    • auroreinparis dit :

      Je n’avais jamais vu d’autre film de lui mais j’ai bien aimé le côté simple de la réalisation. Certains acteurs, surtout Michel, ne sont pas très bons, mais dans l’ensemble , c’est intéressant. Maintenant, trop de cul, et un scénario faible font qu’il sera vite oublié une fois les quelques petites polémiques passées.
      Ah ah ta femme se demande ce que tu as a aller voir des histoires d’amour gays ? 🙂
      Bonne journée à toi !

  2. matchingpoints dit :

    Nous serions presque tentées de voir le film pour voir de beaux garçons…
    Nous sommes sensibles aux sentiments et à la beauté des corps, la nudité nous ne choque pas, mais le voyeurisme lié au sexe ou à la violence nous met mal à l’aise.
    Et votre critique n’encourage pas !

    • auroreinparis dit :

      J’ai été un peu gênée par certaines scène de sexe, mais c’est pas porno mais érotique. Et la violence est dû au scénario même, mais c’est juste une ou deux scènes donc rien d’outrancier. Je ne le conseille pas, je ne le déconseille pas non plus.

  3. bertfromsang dit :

    c’est toute l’oeuvre de guiraudie qui est à (re)découvrir…
    @ filou49 guiraudie, cinéaste froid ??? as-tu vu « du soleil pour les gueux », « ce vieux rêve qui bouge » ou « pas de repos pour les braves » …
    c’est évidemment le dernier des burlesques,le gars…

      • bertfromsang dit :

        chère aurore, en ce qui concerne les cinéastes français contemporains: outre alain guiraudie (dont une grande partie de la filmographie est disponible en DVD), le dernier des burlesques , donc – même s’il renonce, à raison, à cet aspect éminent de son oeuvre dans ce dernier opus – FJ Ossang, le dernier des poëtes du cinématographe, qui produit depuis 20 ans une oeuvre unique, est à conseiller, fortement… quant à claire denis, la sensualité de son cinéma n’est plus à prouver.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s