Oblivion De Joseph Kosinski

1Visionner un film de science fiction avec Tom Cruise était à priori une mauvaise idée. Cependant, j’avais lu quelques bonnes critiques, et me décidais à aller le voir, en ce premier dimanche ensoleillé depuis des mois. En 2077, Jack Harper est en station sur la planète Terre dont toute la population a été évacuée, en charge de la sécurité et de la réparation des drones. Il faut savoir que la Terre a été ravagée par des vilains extra terrestres. Jack Harper forme une équipe avec une jolie jeune femme, mais leur mission touche à sa fin. Bientôt, ils rejoindront le reste des survivants dans une colonie spatiale très loin de la Terre.

Et là, c’est le drame. Un vaisseau se crash, une belle endormie en sort .Jack qui se posait déjà des questions va s’en poser encore plus. Jusqu’à se mettre en tête de sauver la Terre. Bon, oui. De bien belles images, une idée de départ très sympa, un peu comme dans Wall-E. Mais je n’ai pas accroché un seul instant car les personnages sont d’une fadeur pas possible. Olga Kurylenko est très jolie, mais quelle nunuche ! Et Tom Cruise restera un acteur que je ne peux absolument pas supporter, avec son air grave de circonstance et l’impression d’une absence totale d’humour et de second degré.

Je me suis ennuyée. Je me suis endormie. J’ai trouvé ça long. Si l’histoire est intéressante car à tiroirs, et que j’aime bien découvrir progressivement la vérité en même temps que le personnage, servie par quelques remarquables coups de théâtre, je n’ai pas aimé l’histoire d’amour, ce romantisme de roman de gare. Ça n’est pas original,  ça n’est pas vraiment « prenant » , il y a un vrai manque de rythme et les acteurs m’ont semblé mauvais.

Et vous, l’avez-vous vu ? Quels sont les films sur votre To Do en ce moment ?

Publicités

19 réflexions sur “Oblivion De Joseph Kosinski

  1. matchingpoints dit :

    Nous n’aimons pas spécialement la Science Fiction.. en plus ayant lu votre critique, nous n’irons pas voir le film.
    Tom Cruise n’est pas non plus notre acteur préféré mais dans le film « Collateral » de Michael Mann il était bon, ou alors c’était le film qui était bon ?

  2. potzina dit :

    Ah zut ! J’avais envie de le voir parce que j’aime Tommy (nobody’s perfect) mais j’ai déjà lu un paquet de mauvaises critiques chez mes amis blogueurs, plus la tienne, donc je ne sais plus trop quoi faire…

  3. LeLecteur dit :

    De mon point de vue, Oblivion est certes appréciable mais il lui manque ce supplément d’âme, la touche d’originalité qui aurait permis à ce long-métrage de sortir du lot.

  4. calma28 dit :

    Je ne suis pas spécialement adepte de science-fiction, et encore moins de Tom Cruise. Ca me suffit pour ne pas aller voir le film! (je pense que je me serais aussi endormie)

  5. Gaëlle dit :

    hahahahaaaaaaaaa ! J’ai éclaté de rire au boulot là en lisant ton article. Ce film était sur notre liste, mais je ne sais pas s’il va y rester 🙂

  6. Audrey dit :

    Je devais aller le voir la semaine dernière mais il a été zappé au profit d’Effets secondaires. ça sera peut être pour ce weekend ! Mais ta critique m’a un peu refroidie… non pas que j’étais enthousiaste mais je pensais quand même que ça tenait la route… 😦

  7. Louis_marie_c dit :

    Je ne spoilerais pas, mais on comprend aisément pourquoi ils sont mous du genou dans leur amourette, je t’expliquerais un jour 😉

    Moi j’ai bien aimé

  8. Zofia dit :

    Je viens d’en publier la critique qui ressemble un peu à la tienne ! Les personnages manquent de profondeur, tout est occulté pour cette amourette, je ne suis pas contre mais si l’intrigue sur les Chacals avaient été vraiment développée… là on reste sur sa fin mais bon les images sont belles.

  9. Ender dit :

    Si la signature visuelle du réalisateur ( singulière et épurée, comme dans Tron Legacy ) peut séduire, les circonvolutions mélodramatiques à grand renfort de flashbacks, les plaies béantes d’un scénario indigent, incongru et in fine ridicule, le score grandiloquent de M83, le traitement superficiel des rôles féminins et le rythme mollasson ont tôt fait de susciter un ennui poli chez moi.Le problème, c’est que le film est traversé de part et d’autre par des influences de films de SF illustres ( Matrix, Total Recall… ) et qu’en soi, il n’est rien de plus qu’un salmigondis de thématiques déjà vues et déjà traitées; en mieux qui plus est. Le début du film est enthousiasmant. Vient au milieu du film le climax, la révélation majeure et dès lors, on sombre dans le grand n’importe quoi. Les incohérences scénaristiques sont flagrantes. Ainsi, à la toute fin du film, on se rend compte qu’il existe un nombre incommensurable de drones. Dès lors, pourquoi faire l’économie de ces derniers pour mater la rébellion ? Pourquoi, lorsque le plan des survivants échoue ( envoyer un drone programmé par Tom Cruise pour détruire le vaisseau amiral ), le héros décide de se sacrifier alors qu’il leur suffisait d’attendre tranquillement de capturer un autre drone et de réitérer leur plan ? Que dire par ailleurs du traitement différencié des personnages féminins ? Olga Kurylenko ne sert à rien. On ne cesse de lui dire de rester sagement dans son coin. Lorsqu’elle veut agir, on l’assomme et on la met à l’abri, en sécurité. C’est à l’homme de prendre les choses en main. De la même manière, Tom Cruise arrive à s’affranchir de son conditionnement. Parce que lui se souviendrait de son passé. Problème, il apparaît que sa conjointe, Andrea Riseborough ( excellente au demeurant ), a des souvenirs également. Comme le prouve son animosité à l’égard d’Olga. Parce qu’elle se souvient que cette dernière est la vraie femme de Tom Cruise. Et donc, on souhaiterait nous faire croire que la nana, qui par amour pour Tom Cruise a suivi ce dernier dans le vaisseau extraterrestre alors qu’il enjoignait cette dernière à fuir, est incapable d’écouter ce dernier lorsqu’il souhaite lui révéler la vérité ? Lui peut s’extraire de sa condition, mais elle, non. Lui parcourt le monde, elle, elle reste confinée dans un espace clos. Et que dire de cette fin saugrenue et discutable d’un point de vue éthique ? Pour un peu, lorsqu’un clone de Tom Cruise se pointe à la toute fin, après avoir cherché la nana pendant 3 ans ( ça confine au harcèlement, jdis ça, jdis rien ) j’ai eu peur qu’Olga ne dise à sa fille ou fils – m’en souviens plus – ( conçue d’ailleurs après un One Shot – fertile le bonhomme ): « Voilà papa qui rentre à la maison! » Manquerait plus que tous les clones ne se mettent à la recherche de la nana…Ridicule. Enfin, faut que quelqu’un informe Tom Cruise qu’il a 50 piges dorénavant, hein. Qu’il arrête de prendre des partenaires féminines de 20 ans de moins que lui pour interpréter ses compagnes. Même les Clooney, Pitt, Willis l’ont compris, ça. Je sais que c’est socialement valorisé pour un mec de sortir avec une femme plus jeune, mais faut pas pousser quand même…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s